• La Pâte Polymère

     

    La Pâte Polymère, aussi appellé pâte Fimo, du nom de la marque la plus célèbre en France (du groupe Eberhard Faber), est une pâte à modeler qui ne s'assèche pas car elle ne contient pas d'eau et se cuit au four. C'est une pâte très maléable, dont les couleurs sont miscibles entre elles (qui peuvent se mélanger pour en faire une autre), qui permet de créer des petits personnages, des bijoux, et tout un tas d'objets décoratifs, tels des porte-clés ou des caches pots.

     

    Les Couleurs :

    A l'aide des 5 couleurs de base : blanc, noir, rouge, jaune et bleu, il est possible d'obtenir une gamme plus étendue de coloris. Voici quelques exemples :

    Bleu + Jaune = Vert

    Bleu + Rouge = Violet

    Bleu + Jaune + Rouge = Marron

    Jaune + Rouge = Orange

    Rouge + Blanc = Rose

    Noir + Blanc = Gris

    Blanc + Marron = Beige

    Blanc + Violet = Mauve

    Rouge + Marron = Bordeau

    Petit conseil : Il faut d'abord mélanger un petit peu de pâte foncée, dans la pâte la plus claire, puis ajouter petit à petit de la pâte foncée jusqu'à obtenir la couleur voulue. Dans le cas contraire, vous risqueriez d'obtenir une teinte plus foncée que ce que vous souhaitiez.

     

    Matériel :

    Pour commencer une création en pâte polymère, il faut biensur la dite pâte, comme je l'ai dit plus haut, la plus connue en France est la Fimo. Elle se présente généralement en petit bloc de 56 grammes (entre 1.80€ et 2.80€ le bloc), et pour certaines couleurs de base (comme le blanc, le chair ou le noir) en pains de 350 grammes. La pâte peut être un peu dure lorsque vous commencez à l'utiliser, il est donc conseillé de la chauffer un peu sur un radiateur, ou tout simplement entre vos mains. Plus vous la chauffez, plus elle sera maléable.

     

     
     
    Petit et Grand Pain de pâte
     
     
     
    Il existe aussi pour tout ceux qui désireraient débuter, des petits Kits de la même marque, avec un assortiment de pâtes de couleurs, du vernis et des couteaux de modelage.
     
    Vous pourrez trouver ces pâtes et ces kits dans des magasins de loisirs créatifs, comme Loisirs et Créations, dans ceux de bricolage/jardinage, tels Jardiland ou Truffaut, dans certaines grandes surfaces, ou encore sur Internet sur le site Opitec- Hobbyfix.
     
     
    Mais la Fimo n'est pas tout, pour des créations réussies, il faut du matériel :
     
    • Un rouleau ou une Pasta Machine vous permettront d'étaler de manière uniforme votre pâte. Plutôt que d'emprunter à votre cuisine le rouleau à patisserie, vous trouverez en boutique des rouleaux spéciaux adaptés pour tout ce qui est pâte Fimo. Si la Fimo devait devenir un loisir habituel, il vous serait alors recommander d'acheter une Pasta Machine (une machine à faire des pâtes en italien), qui soulagera vos mains en travaillant pour vous. Plus besoin d'applatir en forçant, la Pasta Machine le fera à votre place. Cela vous permettra de créer des feuilles bien plates, avec un choix de 9 epaisseurs différentes.
     
    • Des couteaux de modelage vous seront très utiles pour découper, assembler, modeler votre pâte. Vous pouvez aussi utiliser des cutters, mais c'est plus dangereux donc pas recommandé pour les enfants.
    • Un Clay Gun est un pistolet à pâte utilisé exclusivement pour les créations en pâte fimo. Il est fournis avec une multitude de petits embouts qui vous permettent donc donc réaliser de petits boudins de toutes formes. Il est notamment utilisé pour la réalisation de cheveux.
     
    • Un Bead Roller est une petite machine, qui part frottement de la pâte fimo sur son socle permet de fabriquer des perles bien rondes de différentes tailles, ovale, en forme de toupie. A la portée de toutes les bourses (elle coûte environ 15€), elle fera le plaisir de ceux qui ne veulent pas fabriquer leurs perles eux même. L'inconvénient : toutes les perles seront de formes identiques. [Merci à perledeloise de m'avoir fait penser à l'ajouter ]
     
    • Du vernis utile pour les finitions, pour rendre votre création brillante et lui donner un aspect moins brut. Il existe deux types de vernis, le mat et le brillant. Personnellement je préfère utiliser le brillant qui n'altère pas les couleurs et leur rend tout leur éclat. 
     
    • Du papier de verre utilisé lui aussi pour les finitions, ou pour être plus précise, pour supprimer toutes les petites imperfections qui pourrait s'être incrustées sur votre pâte, comme des traces de doigts.
    • Pour lutter contre les traces de doigts d'ailleurs, vous pouvez utiliser des gants en plastiques, comme ceux des chirurgiens, ou bien du talc que vous appliquer sur vos mains.
    • Des pinceaux pour pouvoir appliquer le vernis. Vous pouvez aussi peindre vos créations si les couleurs ne vous plaisent pas au final, mais il vous faudra utiliser de la peinture spéciale (acrylique ou de la peinture à cuire de préférence).
    • Des aiguilles et des cures-dents, les premières pour percer la pâte dans le cas où vous feriez des perles pour réaliser des bijoux, les second pour consolider vos personnages. Vous pouvez aussi choisir de ne pas relier avant cuisson les parties de votre personnage, il vous faudra donc par la suite utiliser de la colle, mais cette technique reste plus fastidieuse que l'utilisation de cures-dents.
    • Prévoyez en plus du papier sulfurisé ou d'aluminium pour envelopper vos bouts de pâtes restantes pour les protéger un maximum, car bien qu'elles ne sêchent pas, plus vous les protègerez, plus elles seront maléables. Prévoyez aussi des petites boites de rangement, pour ne pas être submergé, car vous verrez qu'en fimo, même un tout petit restant de pâte peut être utile, donc toutes les petites tombées, il ne faut pas les jeter.

     

    Il existe aussi d'autres matériaux de moindres importance comme des moules, des paillettes or et argent spéciales pour pâtes fimo... Mais je vous laisse découvrir tout cela par vous même.

    Il reste cependant un dernier élément et pas des moindres qui entre en compte dans les créations en Fimo : le Four. Il vous faut un four classique pour cuire vos créations ( /! pas un four micro-onde /! ). La pâte se cuit à 130°, environ 20 à 30 minutes pas plus ! Sinon la pâte se craquelle. Après c'est une cuisson de base, ce n'est pas bon pour tous les fours, c'est à vous d'adapter, personnellement pour vous donner une idée, je cuit dans un vieux four à 160° donc à peine une dizaine de minutes. Pour être sur de la température de votre four, vous pouvez acheter le petit thermomètre, en vente dans les magasins de loisirs créatifs.

    Pensez à bien aérer la pièce dans laquelle vous faites vos cuissons, car la pâte fimo ne sent pas bon quand elle cuit. Après cuisson, laissez refroidir ne touchez pas votre création car elle ne sera pas encore bien dure, donc vous risqueriez de l'abimer.

     


     

    Mise à jour du 7 Juillet 2008 : La Cuisson au Micro-Onde
     
    Je sais que j'ai dit précédemment concernant la cuisson, qu'il ne fallait pas utiliser de micro-onde. Mais ayant eu recemment un petit soucis avec mon four, j'ai quand même cherché une méthode qui me permette d'utiliser le fameux micro-onde, et j'en ai trouvé une assez satisfaisante (je la conseille cependant que si vous êtes obligé).
     
    Il y a une chose à savoir avant toute cuisson au micro-onde. Comme je l'ai mentionné plus haut, la pâte fimo ne contient pas d'eau, ce qui l'empêche de sêcher, mais surtout qui risquerait de la faire exploser si on la passe au micro-onde.
     
    Pour pallier à ce problème, voici la solution :
     
    • Prenez votre création et immergez la complètement dans un bac d'eau tiède (le mieux est d'utiliser un tupperware sans couvercle surtout !). Etant donné qu'il faut que votre création soit complètement enfouie sous l'eau, vous ne pourrez pas vous servir de cette méthode pour des réalisations assez imposantes...
    • Lorsque votre bac avec votre eau et votre création est prête, mettez l'ensemble dans le micro-onde.
    • L'étape suivante est très importante. Rêglez votre micro-onde comme vous en avez l'habitude, mais surtout surveillez bien votre préparation. En effet, vérifiez bien très fréquemment (personnellement c'est toutes les minutes) qu'il reste suffisamment d'eau dans votre bac.
    • Quand vous le jugez bon (touchez délicatemment votre création avec le manche d'un couteau par exemple, et voyez si elle est assez dure), égouttez votre réalisation et laissez la refroidir.
    Vous remarquerez sans doute, qu'elle est bien plus terne qu'avant sa cuisson. Pour lui redonner un peu de son éclat, vernissez la, elle devrait, si ce n'est récupérer tout son éclat, au moins s'en approcher le plus possible.
     
    Personnellement j'ai utilisé cette technique uniquement en test avec ce que j'apelle de la pâte berk, un mélange de vieilles pâtes, en forme de perles. Si ce n'est comme je viens de le mentionner que la pâte après cuisson perd de son éclat et que les créations se doivent d'avoir une taille assez réduites, la technique du micro-onde reste assez  "dépannante". Cependant, je ne peux que vous conseiller pour un meilleur rendu, d'utiliser le plus souvent possible votre four.

     


     

    Quelques documents utiles :


    Voici un petit tableau avec les codes des couleurs des pains de fimo de la marque Eberhard Faber
    pour vous aider à choisir vos teintes.
     
     
     
    Tableau représentant les parts de pâtes de deux couleurs qu'il faut pour en obtenir une troisième

     


    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique